03 28 80 03 99
Passage du désir : Sex toys et cadeaux coquins pour le couple
WidgetAvisVerifies
Livraison 48H gratuite
dès 69€ d'achat
Nom
{{{name}}}
Catégories
{{{name}}}
Marques
{{{name}}}
Produits
{{{name}}}
{{attributes.Price}}€
{{#attributes.prixBarre}}
au lieu de {{attributes.prixBarre}}€
{{/attributes.prixBarre}} {{#attributes.percentPromo}}
-{{attributes.percentPromo}}%
{{/attributes.percentPromo}}
{{#attributes.Subtitle}}
{{attributes.Subtitle}}
{{/attributes.Subtitle}}

Tout savoir sur la stimulation du Clitoris

corps.jpg

Le clitoris est le siège du plaisir féminin. Il est exclusivement dédié à la jouissance, c'est là sa seule fonction.

Il est d'ailleurs couramment surnommé « bouton de plaisir ». S'il a été découvert en 1559 par le chirurgien italien Realdo Colombo, son anatomie précise n'est découverte que tardivement, il y a 20 ans seulement. En effet, ce qui est souvent qualifié de clitoris ne représente en fait que le gland du clitoris, soit la partie émergée d'un grand iceberg, puisqu'il est aujourd'hui avéré que le clitoris a des ramifications internes. D'une longueur d'environ 10 cm, elles enfourchent le vagin. Le gland du clitoris, quant à lui, mesurerait de 1 à 2 cm, soit 1/5 du volume total du clitoris. Lors de la stimulation, le clitoris entre en érection, se gorgeant comme un petit pénis.

Y-a-t-il plusieurs types d'orgasmes ?

Il est communément dit qu'il existerait un orgasme clitoridien et vaginal, et qu'ils seraient différents. On parle même de femme « clitoridienne » ou « vaginale ». Ce n'est pas juste à proprement parler. En effet, la stimulation interne du vagin, qui possède, il est vrai, de nombreuses terminaisons nerveuses également sources de plaisir, va venir stimuler les racines du clitoris, favorisant la montée de l'orgasme. Le plaisir vaginal est en fait, lui aussi, clitoridien. Mais la double stimulation du clitoris va générer un orgasme différent, plus profond.

vaginale ou clitoridienne

Où situer le clitoris ?

Lorsque l'on parle de situer le clitoris, c'est en fait la partie émergée, c'est-à-dire le gland du clitoris, que l'on tente de localiser. Il se trouve tout simplement au sommet des petites lèvres, camouflé sous le capuchon, qu'il suffit de soulever délicatement vers le haut pour le découvrir. Pour de plus amples informations à ce sujet, découvrez notre page conseils dédiée à comment bien situer le clitoris.

Le clitoris nécessite une approche en douceur : il faut le réveiller lentement. Se ruer sur lui avec frénésie est bien souvent une erreur, source de désagréments. Rappelons que le clitoris est naturellement propice au plaisir, mais également à la douleur. Pour débuter, une stimulation manuelle circulaire autour du clitoris peut être la bienvenue, mais pas directe. Rapidement, le clitoris va entrer en érection et se gonfler, à l'instar du pénis. Ses milliers de terminaisons nerveuses vont alors commencer à se réveiller. La stimulation va déclencher une lubrification naturelle, appelée sécrétion vaginale ou cyprine, due aux glandes de Bartholin. Celle-ci va permettre une augmentation des sensations. Si la sécrétion naturelle s'avérait insuffisante, ne pas hésiter à utiliser un lubrifiant à base d'eau.

Par quelle technique précise stimuler le clitoris pour atteindre l'orgasme ?

La stimulation par la masturbation du clitoris peut se faire de nombreuses manières : chaque femme possède sa ou ses méthodes préférées. Voici différentes méthodes utilisées ; toutes ont fait leurs preuves, pas forcément, vous l'aurez compris, sur les mêmes femmes. Il faut expérimenter pour définir quelle technique est la plus appropriée, la plus satisfaisante.

Le clitoris après l'orgasme

Certaines femmes, une fois l'orgasme survenu, ne tolèrent plus aucune sollicitation de leur clitoris. En général, si c'est le cas, elle le fera sentir spontanément d'elle-même. Des caresses sur le corps, de la tendresse sont alors généralement bienvenues.

D'autres, au contraire, une fois la première salve orgasmique atteinte, peuvent jouir une seconde fois. Reprendre alors les caresses très doucement, laisser le plaisir s'intensifier à nouveau vers une deuxième explosion. Par ailleurs, sans aller jusqu'à un deuxième orgasme, certaines femmes apprécient un maintien ralenti de la stimulation clitoridienne pour accompagner leur descente d'orgasme.

Article mis à jour le 03/12/2020 par Violette, experte sexualité chez Passage du Désir.

Ligne Conseil du lundi au vendredi de 10h à 18h

Vous cherchez à joindre le SAV ? 09 67 00 42 06 du lundi au vendredi de 9h à 16h30, le mercredi de 8h30 à 13h et de 14h à 16h