Passage du désir : Sex toys et cadeaux coquins pour le couple
WidgetAvisVerifies
Livraison 48H gratuite
dès 69€ d'achat
Nom
{{{name}}}
Catégories
{{{name}}}
Marques
{{{name}}}
Produits
{{{name}}}
{{attributes.Price}}€
{{#attributes.prixBarre}}
au lieu de {{attributes.prixBarre}}€
{{/attributes.prixBarre}} {{#attributes.percentPromo}}
-{{attributes.percentPromo}}%
{{/attributes.percentPromo}}
{{#attributes.Subtitle}}
{{attributes.Subtitle}}
{{/attributes.Subtitle}}

Porte-jarretelles

Le porte-jarretelles représente sûrement le fantasme le plus universel en termes de lingerie sexy. Dans l'imaginaire collectif, c'est l'essence-même de la séduction haut-de-gamme, d'autant qu'il se fait rare… Détrôné depuis les 1960 par les collants, jugés plus pratiques, quand le porte-jarretelles apparaît, c'est pour sa fonction hautement sexy, et c'est 100% assumé par la femme qui le porte. Voilà pourquoi c'est aussi sexy. Simple, non ?

16 articles

Le porte-jarretelles, symbole ultime de séduction

Le porte-jarretelles incarne à lui seul la féminité dans ce qu'elle propose de plus séduisant. Aujourd'hui, s'il occupe à nouveau le devant de la scène, comme moyen de séduction pour les femmes, et comme objet de fantasmes pour les hommes…cela n'a pas toujours été le cas : le porte-jarretelles porte une longue histoire derrière lui.
La jarretière est apparue dans l'antiquité pour maintenir les bas des hommes sous le genou (au niveau du jarret), son usage se modifie peu à peu jusqu'à accéder à sa position actuelle. Quant à l'invention du porte-jarretelles, nous la devons à Féréol Dedieu qui en 1876 imagine pour des raisons médicales un système qui permettraient d'éviter la compression opérée par les élastiques sur les cuisses de ces dames, prévus pour maintenir en place les bas. Le porte-jarretelles est né. Il est alors relié au corset, alors plébiscité par la plupart de la gent féminine. Dans les années 1930, il est popularisé par Marlène Dietrich qui en fait un usage des plus sexy et provocant à l'écran, dans une scène mythique de L'Ange bleu de Josef von Sternberg. Le porte-jarretelles ne cessera de se démocratiser jusque dans les années 1960, où il sera détrôné par le collant, plus confortable et bien plus adapté au port de la mini-jupe, qui fait alors fureur.
Dans les années 1980, le porte-jarretelles retrouve ses lettres de noblesse et s'impose comme objet de désir, de fantasmes, voire de fétichisme chez certains. Il s'impose comme un attribut incontournable de séduction.
Le cinéma -toujours lui, grand générateur de fantasmes universels - viendra en remettre une couche, notamment sur les jambes d'Emmanuelle Seigner dans Lune de Fiel, de Roman Polanski.
Anecdote amusante, il fait l'objet en 1980 d'une rumeur lancée dans l'Echo des Savanes, qui attribue son invention à Gustave Eiffel, soi-disant pressé par sa femme d'inventer un système qui empêcherait les bas de tire-bouchonner... Alors qu'il n'en est rien, la rumeur a persisté, et c'est une légende qui est encore aujourd'hui relayée sur certains blogs.
Attribut obligatoire depuis des décennies de toute pin-up qui se respecte, le porte-jarretelles semble avoir de longues années devant lui comme attribut de séduction de toute femme fatale digne de ce nom.

Ligne Conseil du lundi au samedi de 12h à 19h

Vous cherchez à joindre le SAV ? 09 67 00 42 06 du lundi au vendredi de 9h30 à 13h et de 14h30 à 16h30

0