Image Alt
 • Guides pratiques  • Les anneaux péniens : comment ça marche ?

Les anneaux péniens : comment ça marche ?

Se passer la bague au …

Avez-vous déjà entendu parlé des anneaux péniens ? Grands classiques des toys, ces petits jouets sont pourtant rarement reconnus à leur juste valeur. Comment les utiliser ? Quels effets procurent-ils ? Pour quelles pratiques ? On fait le point ici ! 

Qu’est-ce que c’est ?

L’anneau pénien, c’est tout simplement un anneau en silicone de quelques centimètres de diamètre. Derrière cet objet aux allures classiques et simplistes, se cache en réalité un outil de plaisir redoutable ! Le cockring peut se présenter sous 3 formes différentes : les classiques, les vibrants et les anneaux doubles.

 

cockring simple

Comment ça marche et qu’est-ce que ça procure ?

Le cockring se place autour et à la base du pénis. Lors de l’érection, l’anneau va exercer une pression et bloquer l’afflux sanguin. Cela aura pour conséquence de rendre le pénis plus sensible au plaisir et de maintenir l’érection plus longtemps. Dit comme ça, cela peut paraître un peu trivial mais je vous le promets, ça ne fait pas mal, c’est que du kiff ! Couplé à une masturbation, une fellation ou une pénétration c’est le feu ! En plus de donner du plaisir, le cockring fait paraître le pénis plus gros, ce qui peut être visuellement très excitant. 

Les bonnes pratiques pour l’utiliser

Déjà, il faut prendre un anneau à sa taille. Ça peut paraître évident, mais il faut bien adapter le diamètre de l’anneau à celui de son pénis : un anneau trop grand ne vous fera ressentir aucune sensation, et un anneau trop petit pourrait complètement vous bloquer la circulation, ce qui peut être dangereux. Ça tombe bien, ils sont souvent vendus par plusieurs, de tailles différentes ! Ensuite, enfilez-le avant d’être complètement en érection, pour ne pas vous faire mal. Vous pouvez vous aider d’une goutte de lubrifiant pour ne pas tirer votre peau en le faisant passer sur votre verge. Placez-le bien droit à la base de votre pénis. Si vous avez peur de ressentir un effet “garrot”, choisissez un cockring avec un silicone plus épais, qui sera plus confortable.

Comment le retirer ? Rien de plus simple. Une fois votre petite affaire terminée, attendez tranquillement que votre érection se dissipe. Une fois au repos, retirez doucement l’anneau. Si besoin, vous pouvez là aussi vous aider d’un peu de lubrifiant.

Après utilisation, n’oubliez surtout pas de bien le nettoyer. Même si ce n’est pas un sextoy interne, le désinfecter après chaque emploi est primordial ! 

Comment le choisir ?

Comme dit juste en haut, choisissez tout d’abord sa taille. Les diamètres vont en général de 2 à 5 centimètres.

Ensuite, choisissez le type d’anneau que vous désirez :

  • Un anneau simple : idéal pour une première fois, l’anneau simple vous permettra de tester cette stimulation sans vous perdre dans les sensations. Simple et efficace, il convient aussi aux plus petits budgets. A utiliser pendant la masturbation ou la pénétration pour kiffer à l’unisson !
  • Un anneau vibrant : Top pour être utilisés à deux, les anneaux vibrants permettent de stimuler le·la partenaire lors d’une pénétration. Ils ont la plupart du temps, une petite cartouche vibrante qui vient se poser sur le clitoris ou la base de l’anus du·de la partenaire. Pour des vibrations plus généralisées, et si vous voulez être sûr·e que votre partenaire ressente un max de vibrations, optez pour les cockring totalement vibrants, comme le Hiö par exemple.  
  • Les anneaux doubles. Ils sont composés de deux boucles : une première dans laquelle mettre le pénis, et une deuxième pour entourer les testicules à leur base. Vibrants ou non, il retardent encore plus l’éjaculation en exerçant une pression sur le canal déférent (c’est là d’où vient le sperme !).
  • Si vous êtes à la recherche de sensations fortes, vous pouvez opter pour des cockring connectés pilotables à distance ou des cockrings plugs !

Voilà, vous savez tout sur ces petits anneaux magiques, à vous d’en faire bon usage !

 

A bientôt 💜

Salut, moi c'est Sophie ! J'écris des articles pour Passage du Désir en espérant pouvoir répondre aux questions que vous pouvez bien vous poser sur la sexualité !