Image Alt
 • Bien-être sexuel  • Connaître la sensibilité de son clitoris

Connaître la sensibilité de son clitoris

 

On parle souvent de clitoris sensible ou clitoris peu sensible. Mais en fait, qu’est-ce que ça veut dire et comment savoir à quelle catégorie appartient le nôtre ? 

 

Sensible or not sensible ?

C’est en effet un élément à prendre en compte dans le choix de son sextoy, ou bien un élément qui va vous aider à comprendre les réactions de votre corps pendant la masturbation et les relations sexuelles.

Parce que connaître son corps, c’est la base pour pouvoir avancer et savoir ce qu’on aime, on vous explique tout ça aujourd’hui !

 

Votre clitoris est sensible si…

 

Lorsque vous touchez votre clitoris directement avec vos doigts, cela vous procure une sensation étrange, comme un trop plein de stimulation. Si vous utilisez un sextoy vibrant, votre clito est très rapidement endolori ou saturé. Après un orgasme, vous avez besoin de plusieurs minutes avant de pouvoir être retouché.e.

Une stimulation indirecte (style humping…) vous suffit pour vous procurer beaucoup de plaisir, voire même un orgasme. Le simple contact du corps de votre partenaire sur votre vulve vous procure beaucoup d’effet. Vous pouvez avoir des orgasmes assez facilement lors des rapports à deux.

Dans ce cas là, bienvenue dans la famille des petits sensibles !

 

Que faire lorsque l’on a un clito sensible ?

 

Déjà, pensez à toujours utiliser un maximum de lubrifiant, pour éviter les frottements et les échauffements. Pour les caresses manuelles, allez-y petit à petit, à travers les sous-vêtements pour commencer. Si vous sentez que votre clitoris en demande plus, commencez doucement à le stimuler plus directement.

Si vous souhaitez utiliser des sextoys, choisissez des jouets qui ne sont pas trop puissants. Par exemple, pour la stimulation sans contact, dirigez-vous vers des modèles ayant des intensités minimales assez douces, comme le Wanda, ou bien le Sila dont le large bec permet de ne pas sur-stimuler le gland du clitoris.

En général et lorsque vous vous touchez, arrêtez toute stimulation quand vous sentez que ça devient douloureux et changez de stimulation (point G, vagin, vulve, tétons…). Surtout, soyez à l’écoute de vos sensations. Cela ne sert à rien de continuer en espérant atteindre l’orgasme lorsque les signaux que vous envoie votre clitoris vous demandent d’arrêter.

 

Votre clito est peu sensible si…

 

Vous avez besoin de fortes caresses ou vibrations pour stimuler votre clitoris et ressentir du plaisir. Lorsque vous utilisez vos doigts, vous avez besoin d’appuyer assez franchement pour réveiller votre clitoris. Les simples caresses de vos partenaires ne vous suffisent pas, vous avez besoin qu’on exerce une pression supplémentaire pour vous faire décoller. Avec vos partenaires, vous atteignez difficilement l’orgasme sans stimulation directe du gland du clitoris. 

Si c’est le cas, bienvenue chez les clitos costauds !

 

Que faire quand on a un clito peu sensible ?

Eh bien déjà, il ne faut pas hésiter à passer plus de temps dessus pour le réveiller. Essayez plusieurs types de stimulations pour voir ce qui marche le mieux sur vous. En revanche, ce n’est pas parce que votre clitoris est moins sensible qu’il faut le violenter pour autant. Soyez doux.ces avec votre clito tout en étant franc.ches dans sa stimulation. 

Lors de vos rapports à deux, n’hésitez pas à vous stimuler le clitoris vous-même, afin de lui apporter la bonne pression pour le faire décoller. Si vos doigts ne suffisent pas, place aux jouets !

Côté sextoys, essayez des stimulateurs clitoridiens qui envoient du lourd, comme le Sona, qui a un bec fin pour une stimulation ultra ciblée et dont les ondes sont très puissantes. Posées directement sur le gland, les vibrations profondes et intenses des wands sont aussi parfaites pour réveiller et faire rugir votre clitoris. Les sextoys petits et puissants comme les bullets sont également parfaits pour stimuler votre clito comme il le mérite. 

N’hésitez pas à associer différentes stimulations en plus de celle du gland du clitoris : vagin, point G, anus, tétons… Cela vous permettra de ressentir encore plus de plaisir !

Certains clitoris sont “encapuchonnés”. C’est lorsque la petite peau qui les recouvre est trop grande, ce qui peut empêcher l’accès au gland. Dans ce cas là, comme pour les clitos peu sensibles, il vous faut plus de stimulation. N’hésitez donc pas à appliquer ces derniers conseils.

 

Votre clito est mixte si…

 

Vous vous êtes reconnu.e dans les deux précédents paragraphes. Vous pouvez aisément utiliser tout type de sextoy mais sans aller jusqu’à l’intensité maximale. Comme pour les clitos peu sensible, il peut vous falloir une franche stimulation pour réveiller votre plaisir, mais il peut assez vite arriver à saturation. Votre sensibilité peut varier au fil des jours et vous le ressentez bien. Vous pouvez, certains jours, arriver très facilement à l’orgasme et galérer un peu plus d’autres jours. Bref, votre clito est mit-mout.

 

Que faire lorsque l’on a un clito mixte ?

Ici, tout est une question de dosage. Tentez de comprendre où sont les limites de votre clitoris afin de pouvoir le stimuler au mieux. Soyez à l’écoute de votre clito et adaptez les gestes et les outils que vous utilisez. Le lubrifiant est toujours un bon allié pour les clitoris mixtes. Comme pour les clitos sensibles, il permet d’atténuer les frottement et d’intensifier le plaisir.

Côté sextoy, tout est permis ! Du stimulateur sans contact doux jusqu’à la wand en passant par le rabbit, vous trouverez votre bonheur de partout, à condition de ne pas utiliser les intensités maximales et de vous arrêter lorsque vous ressentez que votre clit’ arrive à saturation.

 

Quelle que soit votre sensibilité, c’est bien d’en parler à votre partenaire pour qu’il.elle adopte des gestes adaptés et ne pas vous sous-stimuler ou vous sur stimuler.

 

À bientôt 💜

 

Salut, moi c'est Sophie ! J'écris des articles pour Passage du Désir en espérant pouvoir répondre aux questions que vous pouvez bien vous poser sur la sexualité !